Eloge funèbre à lire en hommage à une personne disparue pendant ses obsèques.

 

Moi, Jean, j’ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le
premier ciel et la première terre avaient disparu, et il n’y avait
plus de mer.

Et j’ai vu descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, toute prête, comme une fiancée parée pour son époux.

Et j’ai entendu la voix puissante qui venait du Trône divin ; elle disait :
« Voici la demeure de Dieu avec les hommes ; il demeurera avec eux, et ils seront son peuple, Dieu lui-même sera avec eux.
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort n’existera plus ; et il n’y aura plus de pleurs, de cris, ni de tristesse ; car la première création aura disparu ».

Alors celui qui siégeait sur le Trône déclara : (…)
« Voici que je fais toutes choses nouvelles. Je suis l’alpha et l’omega, le commencement et la fin.
Moi, je donnerai gratuitement à celui qui a soif l’eau de la source de vie : tel sera l’héritage réservé au vainqueur ;
Je serai son Dieu, et il sera mon fils ».

 

Apocalypse de Saint-
Jean XXI, 1-5a et 6b-7

Consultez notre page "Témoignages", où vous trouverez beaucoup de poèmes, de messages d'adieu, de témoignages de personnes qui ont vécues un deuil.