Revenu de solidarité active

 

Au décès de leur conjoint, certaines personnes se retrouvent démunies financièrement. En l’absence de ressources ou en possession de peu de revenus, elles peuvent percevoir le RSA.

Elles doivent être âgées de plus de 25 ans, sauf les femmes enceintes seules et les personnes seules avec un enfant à charge de moins de trois ans. Le dossier peut être déposé à la CAF, au Conseil général ou au CCAS de la commune.

En 2011, le montant pour une personne seule et sans ressources s’élève à 466,99 euros, pour une femme enceinte seule et sans enfant à 599,97 euros, pour une personne seule avec un enfant à charge de moins de trois ans à 799,56 euros. Si la personne a quelques ressources, le calcul peut se faire sur le site Internet : www.caf.fr (simulateur du RSA)

 

Pension de veuf ou veuve d’invalidité

 

Pour bénéficier de cette pension, il faut être âgé de moins de 55 ans, ne pas être remarié, être atteint(e) d’une invalidité médicalement reconnue réduisant d’au moins deux tiers votre capacité de travail, justifier que le conjoint bénéficiait d’une pension d’invalidité ou de vieillesse ou qu’il était bénéficiaire d’un droit à pension d’invalidité.

Le montant équivaut à 54 % de la pension d’invalidité du défunt avec une majoration de 10 % si le bénéficiaire a élevé trois enfants. Depuis le 1er mars 2010, on ne peut plus cumuler une pension d’invalidité et d’une pension de réversion, seul le montant le plus élevé des deux pensions doit être versé.