Qui ne connait pas la ville de Cannes ?

Mondialement célèbre et médiatisée  pour son Festival du Film, mais aussi pour plusieurs congrès et festivals internationaux, cette jolie station balnéaire de la Côte d'Azur est un peu plus méconnue pour sa mine d'or architecturale et pour son magnifique cimetière qui abrite les sépultures de bon nombre de célébrités françaises, étrangères ou encore illustres personnages ayant fait l'histoire de la ville.

Le cimetière du Grand Jas est situé Avenue de Grasse, dans les hauteurs de la ville, non loin de l'athanée et de l'Hôpital. L'endroit est vallonné et repose sur le haut d'une colline de laquelle on peut observer la mer.

Ouvert en 1866, il remplace les deux autres cimetières cannois jusqu'alors établis dans le quartier du Suquet (le vieux Cannes, en haut du mont Chevalier sur lequel se trouve l'Eglise Notre-Dame de l'Espérance) et devenus trops petits pour faire face à la poussée démographique de la ville.

C'est l'architecte de la ville, Louis Hourlier, à qui l'on doit également les plans du Casino des Fleurs, du Kiosque à Musique et de bon nombre de villas cannoises, qui se chargera du plan d'aménagement.

La particularité de ce cimetière est de disposer de carrés selon la religion ou la nationalité des défunts et donc de deux cimetières distincts,  une partie anglaise dédiée aux nombreux résidents britanniques et protestants, aristocratie ou bourgeoisie amoureuse de cette ville, (Lord Brougham, l'instigateur et bienfaiteur de la ville y étant lui même inhumé) ils ont choisi d'y passer leurs derniers instants. L'autre partie comporte un florilège de sépultures toutes nationalités et architectures confondues. La statuaire occupe une place de prédilection dans cet univers où la beauté du lieu nous ferait presque oublier sa vocation première. Le soleil et le ciel bleu trois cent jours par an renvoient une luminosité parfaite à travers la blancheur immaculée de certaines sépultures qui semblent avoir traversé les décennies avec brio.

 

La végétation et les nombreux massifs de fleurs fournis et colorés confèrent au lieu son aspect exceptionnel : ici nous ne sommes pas dans un cimetière comme les autres.

Pour preuve les différentes personnalités qui ont choisi d'y reposer pour l'éternité. Outre les Maires et autres personnages publics qui ont oeuvré pour la ville et dont on retrouve les noms aux quatre coins des rues cannoises, on y croise entre autre :  Prosper Mérimée, Martine Carol, Jean Mineur Publiciste et Cinéaste que tout le monde ne peut oublier à chaque séance de cinéma, Georges Guétary, célèbre chanteur d'opérette, ou encore le joailler Charles FABERGE.

Loin des strass et des paillettes, du grand tapis rouge et des interminables escaliers sur lesquels il est tellement plaisant de s'y faire photographier, aventurez vous vers d'autres montées de marches plus spirituelles et sépulcrales.

N'hésitez pas à pousser la porte du bureau de la conservation du cimetière afin de vous faire délivrer un petit guide qui renferme la liste et les photos des incontournables du cimetière en matière de statuaire, bronzes, chapelles, monuments et autres curiosités architecturales,  ainsi qu'un plan référencant les emplacements des sépultures des personnalités du Grand Jas.

Un lieu hors du temps où vous ne pourrez trouver que beauté, sérénité et repos. Quoi de plus essentiel en ces temps qui en font cruellement défaut ?

Sincères remerciements à Stéphanie Gac de la Direction de la Communication de la Ville de Cannes pour m'avoir facilité l'accès à ces trésors ainsi qu'à Christiane Lavigne et Fanny Pavie du bureau de la Conservation du Cimetière du Grand Jas pour leur accueil et leur gentillesse.

 

grand jas cimetière

   
cimetière grand jas  grand jas grand jas