Tout ce qui touche à l'humain est passionnant.

Lorsque j'ai commencé à m'intéresser au monde du funéraire, j'ai été touché par la grâce…. Je me suis rendu compte que dans cette profession nous pouvons soulager la douleur des familles et c'est ça qui m'a passionné ! Pour le défunt tout est fini (ça on le sait!) mais pour les proches le choc est dur. Ils sont désorientés, perdus, et pensent que le monde s'écroule.

L'idée de créer des cérémonies civiles m'est venue, à force de voir comment certaines cérémonies religieuses étaient conduites par nos amis du clergé. Loin de moi l'envie de leur jeter la pierre car se sont des humains qui comme tout le monde font ce qu'ils peuvent et ils ont droit eux aussi à l'erreur...

Force est de constater qu'il y a souvent peu de conviction dans ces cérémonies où l'on parle de Dieu pour 98% et du défunt pour 2% du temps de parole.

Permettez-moi de vous citer deux cas d'école que j'ai vécus sur le terrain et qui ont influencé ma vocation. 

Pour le premier, ce fut dans un cimetière. Nous avons vu arriver la camionnette d'une entreprise de plomberie. Un homme en bleu de travail, couvert de taches en est sorti. Il a enfilé une aube de prêtre par-dessus sa salopette, a pris un livre dans son camion au milieu des outils, puis il s'est approché du cercueil posé sur des tréteaux. Il a lu (pour ne pas dire "bâclé") son texte d'une voix monocorde qu'il a expédié  en 7 minutes montre en main. Il n'y avait aucune émotion, aucune conviction, aucune relation humaine. Il n'a même pas parlé à la famille. Il a pris son chèque et il est parti 10 secondes après…

La seconde scène qui m'avait troublée, c'était dans une église. Il s'agissait des obsèques d'une famille de gens très modestes pour ne pas dire pauvres. Il y avait une vingtaine de personne. La cérémonie était, comme toujours, symbolique : lecture de texte monocorde et absence de conviction. Vers la fin de la cérémonie, une vieille femme (épouse du diacre), passa au milieu des rangées avec un panier pour faire la quête.

La scène était irréelle, digne d'un film de Scorsese. Imaginez une vieille église faiblement éclairée, en lumière diffuse.

· Imaginez l'allée centrale avec, sur le mur de droite un gigantesque crucifix avec un Jésus grandeur nature.

· Quelques filets de lumière traversent les vitraux.

· Je vois cette personne qui donnait l'image d'une espèce de "vieille sorcière" demander de l'argent à ces pauvres gens devant le Christ en croix dans cette ambiance surréaliste.

Cette scène m'avait mis très mal à l'aise et je n'ai pu m'empêcher, dans le silence de mes pensées de dire à ce Christ crucifié : - " Bein dis donc, si tu avais su qu'on exploiterait ton image pour ça! Ca ne valait pas la peine de te sacrifier sur la croix… "   

Là, j'ai craqué ! J'ai décidé de créer des cérémonies civiles 100% laïques. Je me suis juré, dans mes cérémonies, de ne parler qu'à 100% du défunt, d'amour et d'amitié.  C'est ainsi qu'est né le concept que je partage avec vous aujourd'hui. Je ne voudrais surtout pas me mettre à mal avec la religion, ni être considéré comme un concurrent car je ne le suis certainement pas mais que voulez-vous, avec la meilleure volonté du monde, on ne peut s'empêcher de penser. Je crois que toute la population de notre pays, même si elle se soumet aux règles établies, ne peut, comme moi, s'empêcher de penser...

Il y a des gens qui s'indignent, d'autres qui sont affectés. Moi j'ai décidé de réagir avec ce que j'avais naturellement en moi : mon sens de la création, ma sensibilité, mes connaissances artistiques et événementielles.  

Je dois vous avouer que ma démarche n'est pas désintéressée car, comme le curé, je me fait payer. C'est bien naturel, tout travail mérite salaire. Cela n'empêche qu'à chacune de mes cérémonies, je ressent un plaisir immense. Celui d'avoir accompli un acte profondément humaniste, celui d'avoir apporté du soulagement à des gens en souffrance et celui d'avoir permis à des familles de rendre hommage à un être cher de façon digne et respectueuse. Lorsque vous maîtriserez, vous aussi, la réalisation de cérémonies civiles, vous comprendrez exactement ce que je veux dire car vous ressentirez la même chose, j'en suis convaincu…

J'ai mis toutes mes connaissances en la matière dans un livre dont le titre est "obsèques civiles Mode d'emploi". Cet ouvrage de 200 pages, en format A4, contient les textes de 8 cérémonies que j'ai réalisées + une dizaine de textes exceptionnels à fort impact et peu connus dans le milieu funéraire + toute les indications, turcs et secrets pour réaliser vos propres textes + les explications en détails du scénario complet d'une cérémonie civile, minute par minute.

 Après lecture de ce livre, vous en saurez autant que moi. Ce merveilleux livre est limité à 1000 exemplaires. Vous ne le trouverez pas dans le commerce car j'en suis l'auto-éditeur. Pour vous le procurer, téléchargez le bon de commande en pdf dont le lien se trouve ci-dessous ou prenez contact avec moi ou rendez-vous sur mon site Internet http://www.michelweber.fr 

Le monde change et nous devons le suivre avec nos créations, nos nouvelles idées et notre foi en l'être humain qui est une merveilleuse création de la nature. Aidez à la diffusion du livre "Obsèques Mode d'emploi", vous aiderez les nouvelles idées à progresser et cela, pour le bien de la société...