Ecrit le 11/12/2012

C'est une idée peu commune qui a germée petit à petit dans l'esprit de Béatrice Narabutin depuis la loi de 2008 qui interdit tout retour possible de l'urne cinéraire  au sein du domicile des ayants droits ou de la proche famille car effectivement, selon un constat très précis établi auprès des professionnels de la crémation et du funéraire en général, 70 % des gens qui ramenaient une urne chez eux ne la conservaient guère plus d'un an et ne pouvait pas entamer un travail de deuil de façon sereine.
C'est ainsi que l'urne était ramenée au crématorium , le temps en fait de trouver une solution alternative et adaptée.

Mais qu'en est-il des 30 % des familles qui, elles, souhaitaient pouvoir garder une urne à domicile ?

Et bien c'est là que l'idée de cette Bretonne fait son petit bonhomme de chemin....De formation artistique et plutôt habile de ses mains, ce petit bout de femme développe d abord son concept auprès de l'entreprise de son mari thanatopracteur en proposant des moulages de main, de visage et même de buste !

Et petit à petit, la mayonnaise prend tant auprès des opérateurs de Pompes Funèbres avec qui son époux travaille mais aussi auprès des particuliers  avec qui  elle propose des alternatives à l'hommage ou au souvenir mortuaire en s'adressant à des gens en fin de vie qui veulent laisser un témoignage de leur passage ici-bas !

 

C'est ainsi que de fil en aiguille et vu le très peu de personnes formées à ces techniques particulières, Béatrice envisage d'ouvrir ses portes au plus grand nombre, dans un premier temps aux professions du funéraire mais aussi à toute forme de public désireux de développer ce savoir-faire dans d'autres concepts comme celui des maternités ou de la reproduction de meubles dans des matériaux insolites.

Car lorsqu'on sait prendre une empreinte affirme Béatrice, « notre imagination est la seule limite, tout est question de temps !».

Alors qu'on se le dise, les formations se déroulent en Bretagne, à Louargat, petit village séculaire où le temps semble s'être arrêté, en plein pays du Trégor entre Lannion et Guingamp.

Les formations se déclinent selon votre projet ou vos envies et bien entendu votre budget mais comptez tout de même deux jours pleins pour en apprendre les rudiments et les petites astuces qui vous permettront d'envisager des restitutions en plâtre, en pierre reconstituée ou résine, colorée ou  non, translucide ou opaque et tant d'autres possibilités...

La société s'appelle Crea-For et le titre résume à lui seul les possibilités qui s'offrent à vous, la création et la formation pour reproduire la main ou le visage de celui ou de celle qui vous est cher et de fixer de façon inaltérable et éternelle l'empreinte de l'être aimé...

Quelle belle idée!

 

 

Pour tous renseignements

CREA-FOR
Béatrice Narabutin
15 La Chenevière
22540 Louargat
06.86.22.84.48
e-mail : creafor@orange.fr
Site internet : crea-for.fr