Ecrit le

Derniers vers d'un poème dédié à mon père parti durant l'été 

 

Aujourd'hui il n'y a plus d'attente

Simplement un terrain d'entente

Nous nous aimions profondément

Nous le sentions conjointement

 

Nos échanges étaient subtils

Quelquefois très volatiles

Tels des fils transparents

Aussi légers que le vent...