Ecrit le 11/07/2016
 
Choisir son contrat d’obsèques et l’organisme avec lequel on décide de le réaliser n’est pas une chose simple. En effet, les prestations et les coûts de celles-ci diffèrent selon les établissements.  C’est pour y voir plus clair que nous vous proposons cet article : 5 étapes pour faire le bon choix d’assurance obsèques.
 

Comprendre l'assurance obsèques

 

Assurance obsèques définition

 
L’assurance obsèques, qui diffère de l’assurance décès, est un contrat prévoyant l’affectation du capital garanti à la couverture des frais funéraires. C’est un financement en prévision d’obsèques. On le qualifie de contrat en capital. 
 
Il peut également prévoir l’organisation des obsèques, il s’agit alors de contrat en prestations. Si seules les grandes lignes de l’organisation des obsèques sont déterminées, le contrat est qualifié de contrat prévoyance obsèques.
Ces contrats d’assurance obsèques sont régis par le Code des collectivités territoriales et par le Code des assurances. Ils sont centralisés dans un fichier national (article L2223-34-2 du Code des collectivités territoriales) et conclus auprès d’entreprises d’assurances qui vont garantir le versement du capital au bénéficiaire désigné. 
 

Pourquoi souscrire à une assurance obsèques ? 

 
L’assurance obsèques permet de couvrir les frais d’obsèques tels que les frais de transport, d’ensevelissement, de crémation et de concession. Ils ne seront ainsi pas supportés par les proches. 
Elle sert également à choisir le prestataire funéraire, le mode de sépulture, la nature des obsèques, c’est-à-dire le caractère religieux ou civil des funérailles.1
 

Chiffres sur l'assurance obsèques : 

 
La conclusion de tels contrats augmente régulièrement. Ainsi, 492 400 contrats d’assurance obsèques ont été souscrits en 2014, soit 5% de plus par rapport à 2013 et 3,9 millions de contrats étaient en cours en 2014. 22% des personnes décédées en France en 2014 avaient un contrat d’obsèques. 

 

Assurance obsèques : les points à surveiller :

 

Critères à prendre en compte : 

 
  • le délai de carence qui est souvent de deux années au cours desquelles les garanties ne s’appliquent pas.
  • le détail des options adjointes au contrat.
  • le fait que le capital garanti rembourse bien les options souscrites et qu’il ne soit pas trop faible après revalorisation pour financer les obsèques. 
  • des frais de gestion qui ne sont pas trop élevés.
  • si le contrat prévoit le rachat de l’assurance obsèques, il faut penser à regarder la valeur du rachat du capital au cours des années.
  • le type de cotisations possibles : le paiement par prime temporaire (plusieurs versements sur une période déterminée), le paiement par prime unique (totalité du capital versée en une seule fois) ou le paiement d’une prime viagère (prélèvements périodiques jusqu’au jour du décès).
  • la liberté de choix et de modification de l’opérateur funéraire. 
  • l’indication dans le contrat que le ou les bénéficiaire(s) doivent faire usage du capital pour payer les obsèques à hauteur de leur coût (article L2223-33-1 du Code général des collectivités territoriales créé par la loi n° 2013-672 du 26/07/2013 de séparation et de régulation des activités bancaires).
  • les évènements exclus du contrat et donc non garantis. 
  • la contrainte de devoir ou non se soumettre à un questionnaire ou un avis médical.

Faire des économies : 

 
Le prix des prestations funéraires augmente régulièrement. Une part du capital est donc réservée à l’augmentation du coût de la vie, à l’inflation. 
 
Ainsi, en comparant les assurances obsèques, il est certain que l’on trouve l’assurance la plus adaptée à nos besoins et que l’on paye le juste prix. 
 

Comparer pour mieux choisir !

 

Comparaison sur le web et ses points positifs : 

 
Procéder à une comparaison des assurances obsèques sur internet permet de trouver l’assurance correspondant le mieux aux besoins du souscripteur. En effet, les services, conditions et garanties, le montant du capital versé et les cotisations peuvent varier d’une assurance à une autre.
 
Le gain de temps est évident puisque le comparateur d’assurances obsèques va sélectionner lui-même les assurances répondant à nos critères. Hyperassur permet par exemple au futur souscripteur d'accéder à un comparatif et de recevoir des devis gratuits qui lui permettront de faire le bon choix.
 

Méthode traditionnelle de comparaison d’assurance obsèques : 

 
Comparer soi-même les différentes assurances obsèques est particulièrement complexe compte tenu du nombre important d’éléments à vérifier et de la diversité des contrats existants. 
 

Comment souscrire à une assurance obsèques

 

Démarches et document à fournir : 

 
Les démarches pour une adhésion individuelle ou conjointe diffèrent d’une assurance obsèques à une autre. Cependant, elles sont relativement simples dans la majorité des cas. La souscription à une telle assurance est d’ailleurs possible sur internet. Un bulletin de souscription pré-rempli sera communiqué au futur souscripteur. 
 
Il faudra désigner son bénéficiaire, déterminer le montant du capital souhaité, dater et signer le bulletin de souscription. 
Un certificat médical ne sera pas nécessaire le plus souvent, une signature d’une déclaration de bonne santé peut suffire. 
 
Pour autant, nos proches n’ont pas forcément connaissance de l’existence de cette assurance obsèques. Il est donc possible d’en faire mention dans son testament afin d’éviter toute difficultés ultérieures . 
 
_______________________